Aller au contenu principal

Collecte des Déchets des Activités Economiques (DAE)

La production de déchets d’activités économiques est très dispersée à l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine puisque générée par des milliers d’entreprises et d’industries, d’activités et de tailles très variables.

Pour les plus petites d’entre elles, les déchets peuvent être pris en charge par le service public car ils sont de nature et de quantité sensiblement identiques à des déchets des ménages (déchets dits assimilés). Pour un grand nombre, il est nécessaire de faire appel à des prestataires.

Une extraction de la base SIRENE® et un travail d'enquête auprès de ces professionnels des déchets ont permis de dénombrer 145 opérateurs de collecte-récupération en région au 1er janvier 2020, essentiellement implantés près des centres urbains où le maillage d’entreprises y est plus dense et donc la production de déchets plus importante.

Cartographie des collecteurs / récupérateurs potentiels de DAE en région Nouvelle-Aquitaine

©AREC Nouvelle-Aquitaine - données 2020

Répartition départementale des collecteurs-récupérateurs potentiels de DAE en région Nouvelle-Aquitaine

Du fait de sa démographie et son activité économique, la Gironde est le département qui recense le plus grand nombre de collecteurs-récupérateurs (33 opérateurs).

Sept autres départements recensent entre 10 et 17 opérateurs : Landes, Pyrénées-Atlantiques, Charente-Maritime, Charente, Haute-Vienne, Vienne et Deux-Sèvres.

Les quatre autres départements de la région en recensent entre 3 et 7 : Lot-et-Garonne, Dordogne, Corrèze et Creuse.