Aller au contenu principal

Production de Déchets des Activités Economiques non dangereux non inertes

La production de déchets non dangereux non inertes par les activités économiques de la région est estimée à plus de 6,8 millions de tonnes.

LES DÉCHETS DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES NON DANGEREUX NON INERTES (HORS AGRICULTURE ET SYLVICULTURE)

Les déchets des activités économiques ou DAE correspondent aux déchets issus des entreprises. La production de déchets non dangereux non inertes par les activités économiques de la région est estimée en 2019 à 3 036 000 tonnes  (hors déchets des activités agricoles et sylvicoles).

Le principal secteur producteur en région est l’industrie du papier carton et imprimerie, qui génère de 410 000 tonnes de déchets, soit 14% de la production globale. L'industrie du bois occupe la deuxième position avec environ 374 000 tonnes de déchets produits, soit 12% de la production globale.

Les déchets en mélanges et les déchets de bois sont les principaux flux produits par les entreprises avec respectivement 783 000 tonnes et 738 000 tonnes.
Les déchets de papiers /cartons, les déchets organiques et les métaux constituent les 3 autres flux prépondérants dans le gisement régional.

Chargement de Répartition de la production régionale de DAE non dangereux non inertes (hors agriculture et sylviculture)...

Chargement de Répartition de la production départementale de DAE non dangereux non inertes (hors agriculture et sylviculture)...

Note méthodologique :

L’estimation du gisement des déchets des activités économiques non dangereux non inertes a été réalisée à partir des données d'effectifs salariés de la base ACOSS-URSSAF selon chaque code NAF, auxquels ont été appliqués des ratios nationaux calculés par l’AREC sur la base des enquêtes 2016 de l’INSEE sur les productions de déchets non dangereux dans l’industrie et le commerce. Pour les codes NAF non couverts par les ratios issus des données INSEE, les ratios de l'outil ORDECO (ex ORDIMIP), (développé par la CCI de Toulouse, la CMA de Haute-Garonne et l'ORDECO) ont été appliqués.

L'évolution du gisement chaque année est réalisée en fonction de la mise à jour du jeu de données de la base ACOSS-URSSAF mis à disposition chaque année au 30 juin.

LES DÉCHETS NON DANGEREUX NON INERTES DES ACTIVITÉS AGRICOLES ET SYLVICOLES

Les déchets organiques représentent une fraction des déchets non dangereux. Ils se définissent comme l’ensemble des déchets fermentescibles. Cinq grandes catégories de déchets organiques sont susceptibles d’être produites par les différents types de producteurs :

  • les biodéchets ;
  • les déchets verts ;
  • les déchets d’assainissement ;
  • les déchets des industries agro-alimentaires ;
  • les déchets des activités agricoles et sylvicoles.

L’estimation conduite sur les déchets des activités économiques a permis d’identifier 3 733 milliers de tonnes liées aux activités de transformation des exploitations agricoles et sylvicoles en 2018. 73 % des déchets produits sont des déchets organiques et 26 % du bois. Le reste, environ 1 %, est composé de cartons, métaux et plastiques.